Défaite rageante à Kernenried

Le début de match est compliqué. Les locaux imposent une grosse pression et Martigny penne à sortir de son camp. Sur son premier jeux de puissance, Kernenried ouvre le score sans tarder. Après une dizaine de minutes, les Bernois doublent la mise sur un engagement. À partir de là, Martigny réagit en reprenant gentiment le jeu à son compte. Cela se traduit par le superbe goal de Mohamed Halimi en contre attaque sur une passe de Julien Migliaccio.

Le deuxième tiers est équilibré et Martigny, malgré plusieurs powerplay, ne parvient pas à recoller au score. À la mi-match, un tir annodin dans un angle fermé est dévié par un défenseur octodurien et permet à Kernenried de reprendre deux longueurs d'avance.

En début de troisième tiers, à nouveau en avantage numérique, une magnifique combinaison aurait du permettre à Martigny de garder espoir mais le goal est annulé pour cause de cage déplacée. Dans l'enchainement, les octoduriens perdent leur nerfs et enchainent les pénalités. Kernenried ne se gène pas pour alourdir le score par deux fois en avantage numérique.

Martigny, muet en powerplay ce dimanche, devra apprendre à gérer ses émotions afin de remporter ce genre de partie accrochée.

Prochaine rencontre

Ce weekend sera dévolu à la coupe Suisse ! Martigny se déplacer samedi sur le terrain de la deuxième équipe de Gals, pensionnaire de première ligue.



Kernenried Bulldozers - SHC Martigny 5-1 (2-1, 1-0, 2-0) Composition : Mottiez (Gex); Brunaud, Dumas(C), Halimi, Dély, Kolarik; Guex (A), Rebord, Moret, Golay, Ribeiro; Benbekthi, Reuse, Pires; Glassey, Migliaccio Buteurs : Halimi

Tirs : 46-38 (16-17, 15-13, 15-8)



129 vues

Posts récents

Voir tout

Martigny s'enfonce face à Belp

Face à Belp, lanterne rouge, Martigny devait gagner pour repasser en dessus de la barre mais rien n'a fonctionné comme prévu ce dimanche. Belp commence mieux la partie et met tout de suite la défense

Martigny ne tient pas la distance face à Oberwil

Dans un froid glacial et sous la neige, c'est Oberwil, en powerplay qui ouvre le score. Le premier tiers est largement dominé par les Zougois mais les Martignerains défendent bien et sont très réalist