top of page

Martigny confirme face à Gals

Malgré de nombreux blessés, le SHC Martigny a "fait le taff" face au SV Gals. Victoire 6-3

Pour ce deuxième match de la saison la liste des absents est déjà bien fournie. On retient notamment l'absence pour plusieurs mois de Samuel Orsinger, blessé au genou. Nous lui souhaitons un bon rétablissement.

Avec des lignes chamboulées, l'équipe octodurienne a alterné le très bon et le moins bon. Le très bon lorsqu'elle commence sur les chapeaux de roues pour mener 3-0 après seulement une dizaine de minutes ou encore en inscrivant 2 goals en début de troisième tiers en moins de 2 minutes. Le moins bon lorsqu'elle s'est laissée submergé par les émotions face à des Bernois coupables de plusieurs charges très dangereuses.

Malgré tout la troupe de Sébastien Pugliano n'a jamais semblé en danger face à des visiteurs qui ne se sont déplacés à Martigny avec seulement une dizaine de joueurs de champs.

Dans ce match haché par de nombreuses pénalités c'est la fine gâchette Jakub Kolarik qui s'est rappelé au bon souvenir des nombreux spectateurs en y allant de son triplé.


Prochain match

Dimanche prochain, les rouge et noir se déplaceront sur le terrain de Kernenried. Ce weekend, les Bernois ont réalisé l'exploit de s'imposer face à Oberwil. Ce match sera un vrai test pour l'équipe bas-valaisanne qui espèrera conserver son invincibilité.


SHC Martigny - SV Gals 6-3 (3-1, 1-1, 2-1) Composition : Mottiez (Gex); Brunaud, Benbekthi, Reuse, Pires; Guex (A), Privet, Dély, Moret, Golay, Halimi, Rebord , Kolarik, Glassey Buteurs : Kolarik 3x, Pires, Dély, Benbekthi

Tirs : 48-43 (15-18, 13-13, 20-10) Homme du match : Kolarik

Crédit photo : De la plume à l'objectif

134 vues

Posts récents

Voir tout

Communiqué : Retrait de la LNA

Le SHC Martigny a dû relever de nombreux défis ces dernières années parmi l’élite du street-hockey. Il y a eu de magnifiques moments mais aussi des périodes difficiles et aujourd’hui l’équipe fanion a

Playoffs - Martigny au pied du mur

Samedi à Sierre, Martigny n'a pas eu voix au chapitre. Dans un match rugueux et rythmé par les pénalités, les Octoduriens ont rapidement été mené 2-0. Sierre a pu ensuite alourdir la marque en jeu de

Commentaires


bottom of page