top of page

Résumé d'une saison aboutie

Après s'être battu jusqu'au bout des playouts la saison passée pour sauver sa place en LNA, Martigny repartait cette saison avec un nouvel entraîneur, bien connu de la maison, Eric Golay. Après une très courte pause d'intersaison, Golay lançait très vite une grosse préparation physique, réalisée avec Luca Ferrari, préparateur sportif professionnel.


L'effectif a peu bougé. On notera le nouvel étranger slovaque Adam Zamecnik qui remplace le Tchèque Jakub Kolarik.


Après de nombreux matchs amicaux, Martigny est fin prêt. Le début de saison est parfait. 3 victoires en 3 matchs ! Les victoires à Chaux-de-fonds et face au champion Grenchen ( avec 1 seul but encaissé à chaque fois ) permettent aux Martignerains de viser haut.


La première défaite a lieu à Kernenried (4-0). Ce mutisme offensif est le premier révélateur de la difficulté du SHC Martigny à inscrire des goals. Avec seulement 38 goals inscrits en 14 matchs de championnat régulier, Martigny a le deuxième pire bilan offensif de LNA. C'est grâce à un système défensif bien huilé que Martigny obtient la plupart de ses victoires.


Avec un bilan de 7 victoires pour 7 défaites en championnat, Martigny a affirmé sa volonté d'être la troisième force de LNA après les deux cadors que sont Sierre et Oberwil. Effectivement, Sierre et Oberwil sont restés invaincus face au reste des équipes.


La saison a été longue et éprouvante ! L’entraîneur nous en a beaucoup demandé, mais les résultats sont là ! Cela fait beaucoup de bien suite à la saison catastrophique de l’année dernière. Les vacances sont méritées ! Samuel Orsinger

Cette belle progression est en grande partie due au coaching staff. Eric Golay et Damien Lugon-Moulin ont commencé par bâtir des fondations solides en mettant en place une préparation physique sérieuse sous la houlette de Luca Ferrari.

Ensuite, tout au long de la saison, les entrainements ont été d'une intensité très élevée.


La confiance accordée par les entraîneurs à chaque membre de l'équipe a permis aux joueurs méritants de se frayer une place dans l'alignement de base. Nathan Richard, jeune joueur formé au club, en est le parfait exemple. Son dévouement et son sérieux lui ont permis d'être titularisé toute la saison sur la première ligne aux côtés du Slovaque Adam Zamecnik et de Samuel Orsinger, les deux meilleurs pointeurs de l'équipe.


En coupe suisse, Martigny enjambe facilement les 2 premiers tours face à Bonstetten (LNB) et Belp 2 (1ère ligue). L'aventure s'arrête toutefois en 1/4 de finale face à Grenchen 2, pensionnaire de LNB. Dans un jour sans, les Martignerains ne réussissent pas à s'adapter au jeu à 4 contre 4. Cette défaite constitue la plus grosse déception de la saison.


Au premier tour des playoffs, Martigny élimine Gals au bout du suspens. En effet, la série se termine aux pénaltys de l'ultime match.

En demi-finale, Martigny hérite du vainqueur de la saison régulière qui n'est autre que le rival cantonal Sierre. L'entraineur Golay met en place une tactique très défensive pour faire durer la série mais rien n'y fait. Elimination et fin de saison après 3 défaites.


La participation aux demi-finales de LNA et, sportivement, la 3ème place au championnat font de cette saison l'une des meilleures de l'histoire du SHC Martigny. Après les déboires de la saison passée, la progression est fulgurante. Toutefois, le championnat a été très serré et les joueurs ne doivent rien lâcher si ils entendent continuer sur leur lancée la saison prochaine.



370 vues

Posts récents

Voir tout

Communiqué : Retrait de la LNA

Le SHC Martigny a dû relever de nombreux défis ces dernières années parmi l’élite du street-hockey. Il y a eu de magnifiques moments mais aussi des périodes difficiles et aujourd’hui l’équipe fanion a

Playoffs - Martigny au pied du mur

Samedi à Sierre, Martigny n'a pas eu voix au chapitre. Dans un match rugueux et rythmé par les pénalités, les Octoduriens ont rapidement été mené 2-0. Sierre a pu ensuite alourdir la marque en jeu de

Comments


bottom of page