LES DERNIERES NEWS

Les dernières actualités du club.

Malgré de nombreux blessés, le SHC Martigny a "fait le taff" face au SV Gals. Victoire 6-3

Pour ce deuxième match de la saison la liste des absents est déjà bien fournie. On retient notamment l'absence pour plusieurs mois de Samuel Orsinger, blessé au genou. Nous lui souhaitons un bon rétablissement.

Avec des lignes chamboulées, l'équipe octodurienne a alterné le très bon et le moins bon. Le très bon lorsqu'elle commence sur les chapeaux de roues pour mener 3-0 après seulement une dizaine de minutes ou encore en inscrivant 2 goals en début de troisième tiers en moins de 2 minutes. Le moins bon lorsqu'elle s'est laissée submergé par les émotions face à des Bernois coupables de plusieurs charges très dangereuses.

Malgré tout la troupe de Sébastien Pugliano n'a jamais semblé en danger face à des visiteurs qui ne se sont déplacés à Martigny avec seulement une dizaine de joueurs de champs.

Dans ce match haché par de nombreuses pénalités c'est la fine gâchette Jakub Kolarik qui s'est rappelé au bon souvenir des nombreux spectateurs en y allant de son triplé.


Prochain match

Dimanche prochain, les rouge et noir se déplaceront sur le terrain de Kernenried. Ce weekend, les Bernois ont réalisé l'exploit de s'imposer face à Oberwil. Ce match sera un vrai test pour l'équipe bas-valaisanne qui espèrera conserver son invincibilité.


SHC Martigny - SV Gals 6-3 (3-1, 1-1, 2-1) Composition : Mottiez (Gex); Brunaud, Benbekthi, Reuse, Pires; Guex (A), Privet, Dély, Moret, Golay, Halimi, Rebord , Kolarik, Glassey Buteurs : Kolarik 3x, Pires, Dély, Benbekthi

Tirs : 48-43 (15-18, 13-13, 20-10) Homme du match : Kolarik

Crédit photo : De la plume à l'objectif

65 vues

Ce samedi, l'équipe fanion du SHC Martigny reprenait les matchs, 18 mois après la coupure due au Covid. La pression était grande sur les joueurs martignerains qui s'en allaient à Chaux-de-fonds sans aucun repère après n'avoir jouer aucun match amical.


Le plan de match était clair pour le coach Pugliano : Le début de match est capital et tenir le score les 10 premières minutes est essentiel.

Comme attendu le premier tiers est très tendu et les occasions de buts se font rares pour les deux équipes malgré les pénalités. Après 20 minutes le score est toujours vierge.

Au retour des vestiaires, grâce à une magnifique action où les 5 joueurs de champs ont touché la boule, Mathieu Ribeiro offre sur un plateau l'ouverture du score à Samuel Orsinger.

Face à une équipe très athlétique et sur un terrain à quasiment 1000 mètres d'altitude, le match allait se jouer aussi sur la forme physique et Martigny laissa progressivement le contrôle du match et de la boule aux locaux.

À la mi-match, alors que Martigny évoluait en power-play, c'est le capitaine Chaux-de-fonniers Grandjean qui s'échappa pour remettre les deux équipes à égalité. Mais le score ne resta pas longtemps sur ce score de parité car Raphael Guex, bien aidé par la déviation d'un Neuchatelois, remis les Valaisans devant au tableau d'affichage.


Le dernier tiers voit les Martignerains souffrir, en équipe, face à une équipe locale qui applique toujours un gros pressing. Tour à tour ce sont les défenseurs Dumas, Guex ou encore Privet qui se sacrifièrent pour bloquer des tirs.

La fin de match fut haletante, suite à une pénalité Chaux-de-fonds évolua même à 6 contre 4 mais ne parvint pas à trouver la faille.


Cette victoire sur la plus petite des marges permettra aux Bas-valaisans de continuer à travailler sereinement durant 3 semaines car il n'y aura pas de matchs les deux prochains weekends à cause de la Foire du Valais.

Prochaine rencontre le 17 octobre à Martigny face au SV Gals.


À noter le très bon match des deux "Rookie" en LNA : Edgar Brunaud et Yanis Moret, titulaires ce samedi et purs produits de la formation martigneraine.



SHC Chaux-de-fonds - SHC Martigny 1-2 (0-0, 1-2, 0-0)

Composition : Mottiez; Dumas (C), Brunaud, Dély, Kolarik, Pires, Guex (A), Privet (C), Ribeiro, Moret, Orsinger, Halimi, Benbekhti, Reuse, Rebord (A), Glassey, Golay

Buteurs : Orsinger (Ribeiro), Guex


Hommes du match : Mottiez (SHCM), Guillet (SHCC)

133 vues

18 mois après l'arrêt du championnat, le street-hockey reprend ces droits ce weekend avec un match à chaux-de-fonds. Grégory Dumas, un des infatigables cadres de l'équipe LNA répond à nos questions.

Salut Greg, comment as-tu vécu cette interruption interminable ?

C’était vraiment difficile.

Je joue au street depuis plus de 30 ans et être dans l’incertitude suite à l’annulation du championnat et me dire que c’était peut-être la dernière fois que je jouais avec cette équipe m’a vraiment fait mal. On a eu la chance quelques mois plus tard de pouvoir recommencer à s’entrainer et se préparer pour un nouveau championnat mais malheureusement après une très grosse préparation de l’équipe, rebelotte et championnat à nouveau suspendu ! Ce qui a été dur dans cette interruption, c’est que les autres équipes ont pu jouer 3-4 matchs chacune alors que nous aucune suite à des cas de COVID chez les adversaires.

Les entrainements ont repris depuis 3 mois. Comment s'est passée la préparation ?

Personnellement je dois travailler plus dur chaque été afin d’être d’attaque sur le terrain pour la reprise mais ça été incroyable de pouvoir retrouver mes frères d’arme et à nouveau transpirer avec eux :-). C’est difficile en période de vacances de pouvoir faire une préparation physique optimale avec un maximum de personnes aux entraînements mais je sais que chacun a su se préparer au mieux afin d’être prêt le jour-J.

Les matchs face à Chaux-de-fonds sont toujours très serré. Qu'est-ce qui fera la différence dans cette partie d'après toi ?

L’ENVIE ! Notre dernier match officiel en championnat était le 8 mars 2020 avec une victoire 4-2 sur le terrain de Grenchen, alors je peux t'assurer que l’équipe a faim, très faim.

Le championnat de LNA est de plus en plus serré. Désormais tout le monde peut battre tout le monde. Est-ce que tu vois des équipes capables de gêner Oberwill dans la lutte pour le titre ?

Avec cette pause forcée on peut dire que les cartes ont été un peu redistribuées, mais je pense quand même que 5 équipes pourraient créer des surprises sur le long et mettre une grosse pression sur Oberwill. De toute façon la vérité se verra sur le terrain et les Zougois ont déjà prouvé qu’il faudra encore être irréprochable afin de leur prendre des points.

Plusieurs anciens jeunes joueurs de la 2 ont rejoint l'effectif LNA cette saison. Comment se passe leur intégration ?

Elle se passe assez bien et je suis assez fier du travail et du rendement qu'ils fournissent sur le terrain. On a vraiment un super mélange entre les anciens expérimentés et cette jeunesse fougueuse qui apporte un nouveau souffle.

Merci pour tes réponses et bonne saison !


365 vues